Le SEO en 2016 : mes objectifs de développement professionnel

Bien que l’année 2016 soit déjà bien entamée, il n’est pas trop tard pour réfléchir à ses objectifs professionnels personnels.

Cela fait bientôt quelques années que je vis exclusivement  grâce aux revenus générés par l’acquisition d’audience, sous différents statuts :

  • salariat avec l’agence Atypicom
  • intervenant en écoles et conférences
  • portage salarial (essentiellement des prestations de conseil et accompagnement et de l’édition de sites)

Homme de challenge, j’ai besoin de me fixer des objectifs pour avancer, dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle. Et si cette année c’est si important, c’est que pour la première fois depuis mon arrivée dans le métier, j’ai l’étrange sensation d’un manque d’appétence. Ayant déjà changé totalement de métier il y a quelques années, il n’est pas question de reprendre des études et d’hypothéquer le bien-être de mon foyer. Enfin pas tout de suite, j’ai bien d’autres idées en tête…

Comment je me fixe mes objectifs ?

Rigoureux, j’applique la méthode apprise à l’école de commerce et enseignée par un cadre de chez Michelin (et qui me semble pertinente).

Mes objectifs seront S.M.A.R.T :

  • Spécifiques
  • Mesurables
  • Acceptables
  • Réalistes
  • Temporellement définis

Et comme j’apprécie travailler sur des sujets qui m’intéressent, je rajoute la variable plaisir. En réalité, c’est même le point sur lequel je ne négocie pas avec moi-même. C’est probablement des sujets sur lesquels je me montre actuellement moins intéressé qui engendrent mon manque d’appétence croissant.

Les sujets sur lesquels je vais consacrer moins de temps en 2016

Le netlinking

En réalité, j’ai déjà pas mal levé le pied sur le sujet au cours de l’année 2015. Aucun rapport avec l’importance du netlinking dans le cadre d’une stratégie SEO, je ne souhaite pas rentrer dans ce débat. Je me considère bien avancé sur le sujet, et que le gap de progression – épanouissement personnel est limité. Je vais donc travailler sur la mise en place du transfert de mes connaissances sur la partie purement opérationnelle (supports, volumes, fréquences, cibles, suivi). Je vais donc me libérer du temps sur les parties que je juge davantage critiques : réseaux de sites, administration serveurs, CMS, maintenance, évaluation des risques… afin de mettre en place des processus structurés parfaitement transférables : bref une méthode.

La veille et les échanges

Composante essentielle de notre profession, elle occupe aujourd’hui trop de temps dans mon activité. Je dois donc réorganiser mon mode de fonctionnement. J’ai la chance d’exercer en agence web, nous devrions donc parfaitement nous répartir les tâches en fonction de nos affinités respectives. Ce qui est déjà le cas de manière informelle.

En ce qui concerne les échanges virtuels ou IRL, je vais réduire ma présence. Ce n’est pas une question de manque d’intérêt envers la communauté, juste le besoin de dégager temporairement plus de temps pour des domaines dans lesquels il va me falloir beaucoup de temps pour atteindre le niveau que je me suis fixé.

Les interventions en école

Au même titre que la veille et les échanges, les interventions en écoles sont toujours un réel plaisir. Mais cela demande beaucoup de préparation, de mise à jour des cours. Là aussi, je dois effectuer un arbitrage. Je vais donc réduire la voilure en conservant les interventions historiques et en réduisant les interventions ponctuelles trop chronophages.

Prestations

Réorientation du temps consacré aux prestations d’accompagnement vers des projets avec de réelles chances de succès. J’entends par là des projets menés par des entreprises qui ont saisi les enjeux et les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre leurs objectifs. Il n’y a rien de plus frustrant qu’avoir le sentiment que le projet a échoué par manque d’implication des porteurs.

Les sujets sur lesquels je vais consacrer davantage de temps en 2016

La technique : vers le seo fondamental

Je souhaite continuer à monter en compétences sur l’interface dev/seo. Je prends beaucoup de plaisir sur la prise en charge de la responsabilité technique des projets SEO. Associons à ça tout le panel des analyses on-site : analyse de log, maillage, cdn… Bref, il y a encore beaucoup de choses à faire et à apprendre dans ce domaine.

Challenge Accepted !

L’édition de sites

Je maintiens le consensus à « acheter » ! C’est probablement ma plus grande source d’inspiration pour continuer à progresser dans le métier. Aucune excuse, quand tu gères tout de A à Z, c’est 100% de succès comme 100% d’échec.

Idée en tête : lancer un e-commerce de A à Z

Laboratoire SEO

Je compte réaffecter une grande partie du temps gagné sur cet axe primordial. J’ai la chance d’avoir la double casquette agence/indépendant, j’ai donc la possibilité de mutualiser pas mal de temps mais aussi de budget pour le développement de méthodes – analyses – outils.

Net économie VS économie réelle

Je ne sais pas encore de quelle manière, mais je compte aller davantage au contact des entrepreneurs. J’appréciais cet aspect lorsque j’évoluais dans la banque, et j’avoue que cela me manque. J’ai donc décidé d’aller à la rencontre d’entrepreneurs (qui me plaisent) pour évoquer avec eux et de manière non rémunérée les axes de développement de leur activité.

Et vous ? Quels sont vos objectifs de développement pour 2016 ?

 

 

8 Comments

  1. Nea 21 janvier 2016 à 11 h 47 min

    Salut,
    belle todolist et programme chargé.
    Tu as abordé un sujet qui m’intéresse : les interventions en école sur le SEO.
    Je vais très certainement être amené à en faire lors de journées type Masterclass pour des niveaux débutants / intermédiaires, les généralités et fondamentaux.

    Je n’aurais donc pas à faire à des profils d’experts ou dont ce sera le métier principal, mais bien à une population qui aura besoin de connaitre les bases, à de futurs freelances qui auront besoin de faire du SEO pour se faire connaitre sur « l’internet ».

    Mes questions : comment faire en sorte de les intéresser sans les noyer avec le jargon propre au SEO ? Comment éviter le décrochage au bout d’une heure de cours ? Quels sont les écueils à éviter ?

    Merci de ton retour !

    1. Loïc 21 janvier 2016 à 12 h 05 min

      Bonjour, et merci pour ton retour.
      Ma méthode d’enseignement est basée sur les éléments suivants (à adapter en fonction du niveau général des élèves) :
      – illustrer avec des cas concrets, y compris d’erreurs sur des sites connus
      – adopter des supports et des exemples visuels
      – prendre le temps d’expliquer, relancer régulièrement les élèves, ne pas hésiter à les solliciter
      – user des méthodes de vérification : actions > résultats
      – s’appuyer sur son expérience personnelle, échecs et réussites
      – les faire travailler sous forme de jeux
      – enfin, essayer de donner de la vie et du pep’s au cours en n’hésitant pas à les placer devant les réalités de la vie en entreprise et de ce qui leur sera demandé.

      1. Nea 21 janvier 2016 à 12 h 59 min

        Re, merci de ton retour, instructif pour moi.

  2. Christophe 4 mars 2016 à 20 h 39 min

    Bonjour Loïc,

    Lorsque tu parles d’interventions dans les écoles, de quelles types d’écoles parles-tu ?
    J’avoue être aussi très tenté par l’aventure de la formation. Peut-être plus dans un premier temps en organisant des « réunions d’informations » destinés aux propriétaires de sites. L’objectif serait d’aborder les principes de la visibilité sur google. La plus part des propriétaires de sites ne comprennent rien à google, font confiance aveuglément au premier gars qui se proclame expert SEO… Un peu de connaissance sur le sujet serait sans doute une bonne chose…
    J’espère avoir le temps de lancer ça cette année.

  3. Aurélien 22 juillet 2016 à 13 h 50 min

    Petit déterrage de commentaire, car je me retrouve sur pas mal de point, même si je n’ai pas le même profil que toi.
    Ce serait bien d’en discuter devant un verre, même si j’ai bien compris que l’on te verra moins aux évènements. 😉

  4. Fabien 27 août 2016 à 18 h 15 min

    Nous sommes bientôt en septembre peux-tu nous en dire plus sur tes objectifs ? j’ai hâte de lire un nouvel article chez toi.

    A+
    Fabien

  5. Valic 27 septembre 2016 à 11 h 18 min

    Je tombe seulement sur l’article, qui date visiblement de janvier 2016.
    Est-il prévu d’en faire un prochain pour connaitre les résultats et voir ce qui a été fait / pas fait avec retour d’expérience ?

  6. Magajo 2 février 2017 à 22 h 41 min

    1 an déjà et pas de nouveaux articles 🙁
    Allez vous en proposer de nouveaux ? Comme plus haut, un retour d’experience pourrait être sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *