Skype ne considère pas Google comme un concurrent

Google Voice contre Skype

La rivalité des 2 géants de la téléphonie sur internet a atteint son paroxysme la semaine dernière quand Google a annoncé l’extension de son service de téléphonie sur internet « Google Voice » à plus de 38 langues et 150 pays dans le monde tout en réduisant le coût des appels internationaux.

skype vs google voice

Skype qui avait la réputation d’être l’un des opérateurs de télécommunication le moins onéreux et le plus présent sur le marché, a annoncé qu’il n’avait pas l’intention de revoir ses tarifs à la baisse sous prétexte d’une pseudo menace de Big Brother.

Nous n’avons jamais dit que nous serions les moins chers, baisser les prix nuirait à la qualité

dixit le président de la compagnie Skype, Neil Stevens et ce quelque soit la politique de tarifs pratiqués par Google dans sa conquête toujours plus folle des secteurs porteurs du web et de la net-économie.

Skype: une hausse des abonnés payants

Une autre raison qui pousse le mastodonte de la communication sur internet, c’est l’essor des utilisateurs payants sur sa plateforme de télécommunication. Le dirigeant Stevens rappelant que la société propose des prix allant de 2,99$  à 13,99$ par mois, soit de 2€ à 10€.

Ces abonnements à prix ultra-compétitifs permettent aux utilisateurs de Skype de communiquer sans regarder le temps, qui plus est depuis le lancement de la formule Premium de Skype qui permet à ses utilisateurs des communications illimitées sur certains pays (Canada et USA). C’est ce qui renforce l’idée du PDG de la compagnie de ne pas consentir d’effort financier pour contrer la guerre des prix annoncée par Google.

Partenariat Skype – Facebook

Comme je l’évoquais dans un précédent billet ce matin, outre la mise en place de ses services Premium et autres formules d’abonnement, Skype, maintient sa politique par le fait de ses partenariats avec 2 autres géants du web et de la communication que sont Facebook et Verizon Wireless, donnant lieu à de nouveaux modèles publicitaires et par conséquent d’autres sources de revenus. Ces alliances et partenariats semblent donc minimiser la menace Google sur le marché détenu en majorité par Skype.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *